col d'en berdarol

Circuit:http://www.openrunner.com/index.php?id=2439123Embarrassé



La plaine est assiégée par les touristes en ce mois de juillet, les plages sont prises d'assaut et la canicule qui sévit explique ce phénomène. Avec Thierry et Anne, nous nous laissons séduire par le projet d'aller à la recherche d'une relative fraîcheur. La décision commune nous fait rejoindre le col de Ballaury que nous relions par la route des crêtes jusqu'au col des Gascons ou naît une piste, qui 2km plus loin nous permet de rejoindre le col de Ballaury http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:t_mtOTTvZzkJ:alberes.fr/RandoF/wassertf.htm+chemin+de+l'eau+%C3%A0+port-vendres&cd=2&hl=fr&ct=clnk&gl=fr. Il est déjà 18h.quand nous empruntons le GR10 que nous laissons filer sur notre gauche 40 mn plus tard. Le fond de la vallée nous met en présence d'une première source, bientôt suivie de 3 autres. Malgré l'heure tardive, la canicule rend nos efforts pénibles et nous oblige à fréquemment nous hydrater. Et chemin faisant, nous arrivons à un tunnel de plusieurs centaines de mètres de long qui facilite l'accès à l'autre versant. Cette curiosité issue du travail de l'homme est étonnante. Cependant,pour les claustrophobes, il existe une possibilité de franchir ce passage obligé par sa partie supérieure. Un peu d'attention est nécessaire pour ne pas perdre le fil des marques jaunes, et nous voici sur l'autre versant qui rapidement nous met en présence d'une autre végétation et d'une fraîcheur réparatrice et bienvenue. Les panoramas sur la plaine se succèdent, se ressemblent mais ne nous lassent point. Bientôt nous rentrons dans une forêt de hêtres représentatifs de ce niveau d'altitude. Il n'est pas loin de 20h quand enfin nous débouchons au col d'en Berdarol où nous sommes accueillis par une fraîcheur vive mais agréable. Cet emplacement engazonné est tout à fait indiqué et nous le choisissons pour y  casser la croute et  y passer la nuit. A nos pieds, les lumières de la plaine commencent à scintiller et nous accompagneront dans nos rêves. Cette soirée inoubliable s'éternise pour notre plus grand plaisir. Tout naturellement l'aurore nous réveille pour nous offrir un lever se soleil somptueux sur la Méditerranée. J'aime autant préciser que les appareils photo ne chôment pas et sont mis à contribution...Nous rangeons enfin nos paquetages et pour finir la journée en beauté. Nous filons au milieu de cette réserve vers la baraque des Couloumates http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9serve_naturelle_nationale_de_la_for%C3%AAt_de_la_Massane cernée par une clairière paradisiaque et remarquable.Adossés contre un arbre et sous la protection de son ombre, nous prenons quelques instants de repos avant de revenir sur nos pas pour un retour pas vraiment désiré.
 
 













 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !