la vallée de l'agly

 

 

 

 

 

Rennes-le-Château

 

 Mardi 23 novembre. La journée s'annonce maussade et pluvieuse. Cela ne nous empêche nullement de risquer cette sortie prévue sur la journée entière. Avec Thierry, nous décidons de partir à la découverte de la source de l'Agly http://fr.wikipedia.org/wiki/Agly_%28fleuve%29,sur les flancs du pic Bugarach http://fr.wikipedia.org/wiki/Pech_de_Bugarach. Le délai de route étant relativement important, nous nous mettons en route très tôt dans le petit matin. Ainsi, nous voici sur la route en direction de Camps-sur-Agly http://www.pays-de-couiza.com/camps/camps.htmlou se trouve le départ de notre escapade. Doucement, le jour se lève. Le soleil commence à distiller ses rayons sur la plaine et le piémont. A l'approche d'Estagel, l'aurore, sous ce plafond bas et menaçant se pare de lueurs inhabituelles et uniques. Face à nous, la barrière des Corbières s'illumine et le pic de la Quille, que nous allons traverser pour rejoindre la vallée du Verdouble http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:ysp37rRmj7oJ:www.languedoc-roussillon.ecologie.gouv.fr/pyrenees-orientales/DIMG10.asp+vall%C3%A9e+du+verdouble&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-ascintille.%C2%A0   Bien entendu, nous sommes ralentis par ce spectacle, que nous tenons à immortaliser. Le goût pour les belles images est le plus fort et nous ne boudons certes pas ce plaisir. Bientôt nous traversons les gorges de Galamus http://www.audecathare.fr/gorges/gorges-galamus.htm toujours aussi impressionnantes, atteignons Cubières sur Cinoble et près de Camps sur Agly, le départ de notre randonnée. Las! nous nous préparons malgré des conditions climatiques exécrables. La pluie, le froid et même la neige fondue nous accueillent. Bref, le bon sens finit par avoir raison de notre entêtement et nous renonçons à nous engager sur ce sentier qui diaboliquement nous tend les bras. La sagesse parvient à l'emporter. Pour autant, étant si éloignés de nos bases, nous reprenons la route sans but précis, au gré de notre inspiration...Sur ce parcours, dans une ambiance de fin d'automne, les motifs d'émerveillement ne manquent pas. Ces contrées si peu fréquentées nous projettent vers un autre temps. La civilisation si proche nous semble subitement très éloignée. Un sentiment de dépaysement et beaucoup de plénitude envahissent nos corps et nos âmes. Finalement, cette escapade non prévue et malgré notre renoncement se mue en une formidable balade qui trouve son terme tard dans l'après-midi à Rennes-le-Château, où plane l'ombre de l'abbé Saunière http://www.rennes-le-chateau.fr/.Moralit%C3%A9;%C2%A0%C2%A0%20notre .  Notre déception de devoir renoncer containts et forcés à cette sortie, aura été largement récompensée. La suite de ce renoncement, au hasard de la route en est la preuve éclatante. Pour autant, les sources de l'Agly,ne perdent rien pour attendre...

 

Estagel au petit matin

 

 

au gré du vent

 

 

 

 

 

 

 

à gauche, le pic de la quille à droite, le château de Queribus

 

 

Bugarach 11

Rennes-le-Château 11

Rennes-le-Château 11

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×