Le Mont Cardou depuis Serre

 

CIRCUIT: http://www.openrunner.com/index.php?id=1210676

autrement: 
http://gilbertjullien.kazeo.com/4-aude-%2831%29/le-pech-cardou-%28-795-m%29-depuis-serres-%28-271-m%29,a3281693.html

Ce week-end Nadine et Daniel nous invitent chez eux à Rennes-les-Bains http://www.paysdecouiza.fr/site/rennes-les-bains/ ou ils nous proposent de découvrir les alentours. Evidemment cette invitation nous touche et nous nous empressons de l'accepter.En route donc dès le vendredi après-midi, nous arrivons début de soirée dans ce village reculé de l'Aude profonde. Rennes les Bains et ses sources, Rennes les Bains et ses randonnées.Non loin de là: Rennes le château avec la légende de l'abbé Saunière entretient une atmosphère mystérieuse que renforce encore la proximité de Bugarach, son pic et ses histoires de fin du monde. Bref, à tous les coups, nos visites dans ces contrées, bien que peu éloignées de notre Catalogne nous apportent un plaisir intense, peut-être dû au dépaysement que nous éprouvons à chacune d'elles. Cet avec excitation et enthousiasme que nous débarquons en cette fin d'après-midi chez nos amis. La soirée s'annonce belle et elle le sera. Leur accueil fait de gentillesse et de prévenance nous motive et libère notre communication, renforce notre amitié. Nous parlons de tout et de rien, de la vie mais aussi du programme établit pour le lendemain. Daniel a sa petite idée et finit par nous proposer de gravir dès le lendemain le Pech Cardou depuis le Village tout proche de Serres. La nuit est courte et le petit matin nous arrache à notre bien-être, à notre lit douillet mais rien ne s'oppose à notre appétit de découverte. Le petit déjeuner bien loti dans nos estomacs et les sacs vite préparés, je dirai même avec hâte, nous partons vers l'entrée de Serres, point de départ de notre sortie du jour. Près du cimetière un panneau jaune nous garantit que nous sommes bien sur la bonne direction. Rapidement les bonnes surprises se succèdent, à commencer par ce pont médiéval restauré du 17ème siècle et qui arbore une superforme en dos d'âne. Ensuite nous longeons une série de jardins potagers jusqu'à rencontrer une intersection de sentiers. Sur notre gauche le pech Cardou est renseigné sur un écriteau et d'ores et déjà nous n'avons plus qu'à suivre les marques régulières vers cette destination. A présent, nous sommes opposés à une pente rude, soutenue sans replat, ni possibilité de trêve. Le souffle court, la respiration saccadée, nous traversons une pinède ombragée, composée de différentes essences. Les pins sylvestres, laricio, d'Autriche s'y côtoient et partagent l'espace dans un désordre harmonieux. Le marquage  précis et parfaitement conservé élimine les hésitations que nous pourrions avoir au croisement de multiples pistes de débardage qui sillonnent le versant. A l'approche du vallon, la piste se transforme en un sentier étroit et tortueux avant de déboucher sur une large piste forestière. A ce niveau nous avons déniché un petit crochet qui en un aller-retour nous a ouvert un panorama sur Serres et ses environs.Une petite pause café-croissants est décidée à cet endroit. Les tasses remplies dans une main, les croissants dans l'autre, le précieux  liquide chaud et encore fumant, nous balayons l'horizon sans relâche. Nos âmes d'enfant dans ces moments là s’extériorisent et provoquent notre bonheur. Combien de temps avons-nous passé ici...nous ne savons pas au juste mais cela importe peu. Cependant, la fin de l'ascension reste à accomplir et c'est avec entrain et à présent un peu de fatigue que nous empruntons un couloir de buis tout en montée. Nous poursuivons calmement ce couloir qui nous mène à une autre plate-forme pour un autre panorama ahurissant et qui nous dévoile le côté oriental tout à l'opposé de notre précédent point de vue. A nos pieds un horizon immense: le village d'Arques, la serre Guilhem et le légendaire pech de Bugarach avec à sa base le village du même nom. Le pech Cardou http://www.france-randos.com/randonnee-couiza-serres-le-pech-cardou.ws est à portée de main et nous l'atteignons rapidement. Hélas, la végétation qui couvre son sommet aplani est une entrave à nos regards qui ne pourront pas profiter d'un horizon à 360°. Pas grave car nous avons fait le plein d'émotions et c'est par le même chemin que nous retournons à Serres. Merci Nadine, merci Daniel pour cette sortie et cette offrande que vous nous avez faite...
Rennes les Bains











les bains à Rennes





terres rouges



pont médiéval du 17ème siècle





pinède




Anne

Nadine et Daniel

mont Cardou








Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !