de Cadaqués à cala Joncols

Nous sommes à la veille des fêtes de Noel, le 23 décembre 2011 exactement. Le papa Noel prépare son traîneau, les enfants sont surexcités dans l'attente de leurs cadeaux, nos estomacs impatients, à l'approche de ce rendez-vous annuel.Pourtant cette atmosphère festive n'entrave en aucun cas notre motivation et notre désir de partir à la découverte d'une nouvelle zone encore méconnue de notre avidité .Nous voilà donc en route, très tôt ce matin vers la Catalogne Sud, il est 6heures, il fait encore nuit et seules quelques étoiles qui scintillent nous promettent une journée ensoleillée. En outre aujourd'hui, le groupe s'élargit et se retrouve enrichi par la présence de José et Stéphanie, qui de toute évidence sont, à leur tour contaminés par le virus de la découverte, teinté d'une once d'aventure.Voila, il ne nous reste plus qu'à décider de notre itinéraire, pour ainsi planter le décor de cette journée.Notre consultation est rapide et abouti rapidement à notre décision...nous irons en Catalogne Sud, à Cadaquèsshttp://www.azurever.com/espagne/magazine/cadaques.php3 ou nous emprunterons la "carretera" de Roses qui parcours les falaises et les criques en direction du cap Norfeuhttp://marenostrum.org/bibliotecadelmar/mitologia/orfeo_fr.htm.Après maints arrêts justifiés par la splendeur du lever de soleil sur la côte; Cadaquès salue notre arrivée, illuminée par un soleil éblouissant sur des façades immaculées. D'emblée le spectacle proposé remercie notre choix pour cette destination et nous nous laissons charmer sans retenue.Que dire de cette pause café que nous nous octroyons, les yeux rivés sur l'horizon, nos âmes subjuguées et conquises?. Ces instants sont immenses et inoubliables.Le temps passe mais on s'en "fout"seuls comptent ces moments privilégiés, véritables remèdes à nos soucis et à nos stress. Le soleil déjà haut nous ramène à la réalité et provoque notre réaction. Devant nous la carretera qui part de Cadaquès nous invite à la suivre.Nous l'empruntons; malgré son mauvais état, en prenant bien soin d'éviter les pièges qu'elle nous présente.Finalement, au sortir d'un énième virage un emplacement acceptable s'offre à nos véhicules que nous garons pour poursuivre en mode piéton.Le paysage est grandiose, les murets en pierre sèche; les abris nombreux jalonnent ce parcours et sont autant de témoignages de l'histoire.Partout les rochers aux formes bien particulières excitent notre imaginaire, les vues toutes plus grandioses les unes que les autres.Et que dire de ce temps exceptionnel qui nous accompagne en ce jour du 23 décembre 2011?. Le soleil est éclatant, le ciel lumineux, la température très douce pour ne pas dire chaude.A tel point que nos corps sollicités par le petit effort qui leur est demandé ne tarde pas à se manifester en nous contraignant à nous dévêtir. Qu'elle est loin l'image du papa Noel sur son traîneau dans un décor enneigé! ici aujourd' hui il fait chaud et même très chaud.Nous avons abandonné la carretera et nous suivons à présent le sentier balisé qui sans difficulté nous emmène de calanque en calanque jusqu'à la cala Joncolshttp://www.e-voyageur.com/carnet-voyage/espagne/costa-brava/cala-joncol.htm. Il est midi et nos estomacs réclament leur dû, cette petite crique sera parfaite.Auparavant Anne et Stéphanie en profitent pour prendre un bain de pieds réparateur, sacré privilège à cette époque de l'année!les images qui sont jointes à ce texte en attestent et soulignent notre étonnement.Je vous dis que notre Catalogne est unique et merveilleuse, la preuve...Inutile de vous dire que le casse-croûte s'éternise.Dur, dur de s'arracher à cette torpeur qui nous emprisonne et pourtant nous devons nous  lever pour continuer. Résultat le temps passe, l'heure tourne et nous interdit maintenant d'envisager le tour du cap Norfeu et il faut rebrousser chemin pour regagner nos chez nous, bien à regrets mais nous n'avons plus le choix.Bon, après tout tant pis et tant mieux,nous avons la, l'occasion de revenir terminer ce circuit,ce qui ne saurait tarder, vous nous connaissez...Bref, cette journée magique(encore une)nous ouvre d'autres perspectives et d'autres idées de découvertes au sein de cette somptueuse Catalogne qui ne cesse de nous émerveiller et surtout de nous étonner.De plus, le temps qui y règne, bien qu’exceptionnel à cette saison accentue nos émotions et notre bonheur.

 

José et Thierry

 

tous sauf moi

 

 

Stéphanie et José

 

abri en pierre sèches

 

pin maritime

 

 

Michel et les amendes

 

sur la grève

 

marche, allez hop!

 

Yves et son bridge

 

cala Joncols

 

près du cap Norfeu

 

 

bain de pieds

 

Anne se balance

 

visca  Catalunya

 

sur la carretera de Roses à Cadaquès

 

 

 

Font de la Regullosa

 

 

 
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !