Mantet et le pic des trois "estrelles"

 

Mantet


Agrandir le plan

Le centre du monde c'est la gare de Perpignan, c'est bien connu. Le bout du monde c'est peut-être ici à Mantet?http://histoireduroussillon.free.fr/Villages/Histoire/Mantet.php Depuis bien longtemps déjà,ce village desservi par une route qui s'y arrête interroge notre curiosité.Je ne sais pour quelle raison?la difficulté d'accès, le temps de parcours?qui peut-être ont immanquablement provoqué nos hésitations et dirigé nos choix vers d'autres horizons. C'est décidé, nous ferons l'effort aujourd'hui de nous lever très tôt et nous irons explorer ce village au bout de la route, jusqu'au bout de nos envies.Et nous voilà partis pour cette nouvelle et excitante destination.Nous passons à Prades, Villefranche de Conflent avant de nous engager sur la départementale qui joint Sahorre, Py, le col de Mantet et Mantet.Le paysage qui nous accompagne se transforme et est digne de notre enthousiasme.La petite bourgade se dévoile enfin à nous, au pied du col .Niché au fond de la vallée, telle un point final.Ici s'arrête la civilisation, ici commence l'aventure.Pour ne rien vous cacher,nous sommes en pleine réserve naturelle et l’accès en est réglementé. Pour autant, les départs de randonnées y sont pléthores et peuvent alimenter de nombreuses autres visites. En ce vendredi, nous nous contenterons donc de parcourir ces ruelles à la recherche de prochaines idées de circuits.Et c'est tout naturellement, en nous extasiant de ces vieilles maisons en pierre que nous découvrons de multiples motifs de retours, pour de nouvelles sensations.Heureusement, nous sommes partis aux aurores et malgré l'éloignement et cette petite parenthèse de la visite il nous reste suffisamment de temps pour remonter au col, d'ou nous entamons l'ascension du pic des "très Estelles"http://www.balado.fr/loisirs-balades/66360-escaro/en-montagne/90571-pic-de-tres-estelles.Le sentier sans difficulté élève nos pas dans un cadre remarquable.Les vue sur la vallée vers Py sont impressionnantes et impressionnistes.Nous ne cessons pas de prendre de la hauteur, la végétation partage l'espace avec d'énormes rochers en équilibre instable parfois et souvent aux formes variées et imaginaires.Nous sommes accompagnés dans l'ascension par une fraîcheur apaisante et réparatrice. La chaleur de la plaine a disparu ainsi que la torpeur qu'elle occasionne.En chemin nous sommes  alertés par des conversations.Intrigués nos yeux scrutent les environs et nous apercevons alors des gens accrochés aux flancs de la montagne que nous finissons par oser interroger.Leurs sacs en jute accrochés à leur taille ou en bandoulière sont remplis de plantes aux feuilles étriquées et recroquevillées.Mais c'est bien sûr! ces baluchons contiennent la fameuse salade sauvage présente en ces lieux, il s'agit des fameux et délicieux "couscouils"http://couscouil.over-blog.com/article-5703126.html.C'est ça la découverte, la rencontre avec la nature et quelquefois celle moins prévisible avec le hasard.Tout à nos réflexions je ne suis pas assez prudent et je me fais égratigner l'avant bras par des ronces récalcitrantes.Aussitôt une tâche vermeille apparaît sur mon épiderme.Par chance nous croisons un couple de ces cueilleurs qui équipés d'une trousse à pharmacie soignent mon petit bobo et soulignent ma thèse de la rencontre et du hasard.Cette parenthèse étant refermée, nous voilà repartis vers notre but.La pente s’adoucit, le paysage se clairseme et l'horizon s'ouvre. Nous sommes sur la crête avant la montée finale au sommet.A nos pieds, le panorama est immense, à peine contrarié par une ligne de nuages d'altitude qui cependant n'entrave nullement notre plaisir et la sérénité qui émane de l'endroit.Et comme d'habitude nous restons un long moment,seuls avec ce bonheur et cette paix.Et comme d'habitude, nos sommes contraints d'ébrouer notre esprit pour regagner avec regret notre monde.Le temps du retour ne sera pas superflu pour nous préparer à ces retrouvailles.En attendant, encore une fois nous avons rencontré la plénitude...     

au fond de la vallée:Mantet

 

 

centre ville...

 

 

 

 

       

flore remarquable

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pas farouche

 

pic des tres estelles

 

 

 

amorce de descente

 

rencontre opportune

 

depuis le pic

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !