Rodès:ses gorges et son château

Rodès:ses gorges et son château

Circuit:http://www.openrunner.com/index.php?id=2219607

 

 

 

 

Vendredi d'hiver? oui mais ensoleillé et chaud.Aujourd'hui nous  vous invitons à nous accompagner à Rodèshttp://pyreneescatalanes.free.fr/Villages/Histoire/Rodes.php.Ce petit village des Aspres à l'entrée du Bas-Conflent, facile d'accès et riche en histoire, nous en sommes certains ne nous décevra pas. Le jour se lève à peine à notre arrivée sur le parking. Sans nous hâter nous parcourons ces ruelles pittoresques et encaissées, avec de temps en temps une ouverture sur le paysage environnant, notamment sur l'inévitable pic du Canigou, recouvert d'un manteau blanc qui commence à scintiller sous l'action des premiers rayons de soleil. D'ici, il est impressionnant et semble veiller sur la plaine du Roussillon avec fierté et sans partage. La visite de ses ruelles aiguise notre appétit et c'est avec fébrilité que nous atteignons le départ des gorges de la Guilerahttp://www.balado.fr/idee-balade/languedoc-roussillon/pyrenees-orientales/gorges-de-la-guillera/idb/5657.Leur présence se manifeste par un grondement sourd et quelque peu assourdissant. Le sentier est sécurisé par une rambarde et une mise en garde nous conseille la plus grande prudence. Au dessous de nous les flots du torrent se heurtent avec violence sur les rives inaccessibles. Les rochers triturés et polis par ce combat incessant, séculaire et sans merci nous offrent des visages torturés exceptionnels de beauté.Le vacarme des eaux et la force du courant, traduisent on ne peut mieux la violence du combat  entre l'eau et la matière. Le lit de la rivière; théâtre de cet affrontement s'élargit enfin, le calme revient. Désobéissant aux indications, nous décidons de continuer à avancer. Le sentier aménagé devient piste et nous évoluons à présent sur un terrain plat sans difficultés. Ne sachant trop ou nous allons, au hasard. Mais parfois, le hasard fait bien les choses.Ainsi, au détour d'un virage nous avons le privilège de rencontrer un personnage, haut en couleurs, éloigné du monde contemporain avec qui nous engageons, durant de longues minutes  la conversation. Son choix du retour à la nature avec un minimum de confort nous impressionne. Serions nous prêts à vivre de la sorte, à nous passer de confort, en marge de la société et en harmonie totale avec la nature? et tant d'autres questions. Il serait peut-être bien difficile  pour la majorité d'entre nous d'adopter un  tel mode de vie?. Oui, c'est certain cette rencontre fortuite aura laissé des traces dans nos esprits et qui sait; peu-être un peu d'envie?. Bon sur ses dernières recommandations, nous continuons encore quelques centaines de mètres pour déboucher sur les rives de la rivière enfin apaisée. Ses flots se sont assagis et inondent l'espace. La sérénité fait place au tumulte et scelle une paix enfin retrouvée. Comment ne pas s'attarder ici? et c'est bien ce que nous faisons. Hélas! nous devons quand même mettre un terme à cette léthargie qui nous envahit. Nous rebroussons donc  notre chemin pour retrouver le sentier balisé. La pente s'accentue dans un décor sauvage, typique de cette zone et nous emmène sur l'autre versant à la rencontre des ruines du château et l'histoire qui s'y réfèrehttp://pyreneescatalanes.free.fr/Thematiques/Batiments/Histoire/ChateauDeRodes.php. Maintenant, à nos pieds le village nous tend les bras pour un retour empreint de superbes souvenirs. 

 

 

lumière du matin sur les gorges

 

Ajouter une légende

 

détail

 

 

ruines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la paix retrouvée

 

 

canal

 

les eaux retrouvent le calme

 

 

 

Le Canigou bien sûr

 

 

château de Rodès

 

Rodès 66

 

sur les ruines

 

Anne profite du point de vue

 

 

quelques pans de murs encore debouts

 

 

Eglise de Rodès

 

ruelle pittoresque

spectateur attentif

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !