Oppidum d'Opoul

l'incontournable pause-café

En ce vendredi nous nous proposons de vous emmener dans les environs d'Opoul.Nous avions remarqué lors d'une précédente sortie un départ de parcours après l'embranchement qui mène à l'oppidum ou les ruines du château se dressent et résistent au temps.Nous empruntons une sorte de ruisseau asséché, assiégé par des formes multiples et étranges, de roches calcaires et blanchâtres. La configuration de ce terrain accidenté, quasi tourmenté nous soumet à une attention particulière et nous prenons mille précautions afin de poser nos pieds en toute sécurité.De ce fait notre progression est ralentie, ce qui en soit n'est pas un inconvénient pour nous, qui privilégions la découverte à la performance physique (notre satisfaction étant notre plaisir...) Ainsi nous nous approchons du plateau ou se dressent fièrement les quelques pans de mur du château de la Salveterra encore debouts http://pyreneescatalanes.free.fr/Thematiques/Batiments/Histoire/Salveterra.php  Pour y accéder nous franchissons les falaises et nous voilà sur ce plateau triangulaire avec les vestiges de la forteresse au Sud. Malgré l'altitude modeste, le point de vue n'en est pas moins spectaculaire et le panorama dévoilé splendide.La tramontane aujourd'hui est absente et nous en profitons pour déjeuner et attarder notre regard sur l'horizon. Rien ne s'oppose à celui-ci et nous sommes les spectateurs privilégiés d'un tableau en trois dimensions.Alors, comme souvent en pareilles circonstances nous laissons envahir nos esprits d'un formidable bien-être, nos corps s'abandonnent à une extase très agréable. Ces moments sont inestimables et nous éprouvons de la difficulté à nous soustraire à la léthargie .Cependant notre volonté à quand même le dernier mot et après nous être relevés nous terminons le tour de ce plateau de la Salveterra (traduction du mot:terre salvatrice) et nous repartons par la petite route d'accès rejoindre notre véhicule et nos réalités.  
 

paysages typiques de ces Corbières sauvages

 

paysages désolés et calcaires

 

 

 

quelques témoignages d'une présence humaine: bergers peut-être?

 

 

 

une végétation résistante

 

 

 

 

 

contrée exposée à tous les vents

 

 

 

les ruines du château d'Opoul

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

oppidum d'Opoul et le château

 

les Corbières sauvages et mystérieuses

 

Parcours:http://www.openrunner.com/index.php?id=2475321

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !