pic d'Aubeill


Agrandir le plan">Liens
Agrandir le plan
L'hiver existe ici? oui, bien sûr mais il n'est ni trop long, ni très rigoureux. Nous sommes déjà au mois de novembre et Thierry le prouve avec ses photos ensoleillées qui suivent ce post.
Cette randonnée pas très longue, ni trop difficile prend naissance à Belesta (haut-lieu de la préhistoire en Roussillon) avec son musée, ses ruelles étroites et pittoresques, son église,  et j'en passe...( http://histoireduroussillon.free.fr/Villages/Histoire/Belesta.php .)Sans difficulté nous rencontrons le petit écriteau  qui nous propose le choix, entre trois  randonnées à la demi-journée. Le temps est dégagé, le soleil sera au rendez-vous. Alors profitons-en, pour prendre un peu de hauteur et profiter du paysage.Nous décidons par conséquent de gravir le pic d'Aubeill?( Visualiser la trace )Sitôt proposé, aussitôt choisi. Et c'est sans tarder que nous suivons les traces de ce circuit, certainement souvent emprunté.Le jour se lève et comme d'habitude, ces instants sont toujours des moments de pur bonheur que nous dégustons goulûment.Le sentier, au milieu d'une végétation typique, dans un paysage calcaire guide nos pas, freinés, non par la difficulté de la pente mais par la splendeur des horizons, fréquemment dévoilés. Le pic se rapproche, la dernière rampe franchie, le panorama est immense et nous ne ne résistons pas à l'envie de nous assoir pour nous reposer et en profiter. A quoi bon résister? d'ailleurs nous abdiquons rapidement et nous nous soumettons à cette pulsion qui nous tenaille (par cette même occasion je précise que dans ce cas comme dans bien d'autres, le mot découverte prend toute sa signification. Marcher, découvrir, flâner sans contraintes ni défi est notre leitmotiv et nous n'hésitons pas, dès que l'occasion se présente de nous arrêter pour ainsi nous imprégner de tant de souvenirs et de si belles offrandes). Tel des lézards, réchauffés par un soleil aux rayons généreux, nous nous laissons submerger par nos sensations, transportés par un bien-être généreux et bienfaiteur. A nos pieds un panoramique grandiose à 360° que rien n'arrête, si ce n'est à l' horizon la Méditerranée qui se heurte aux Pyrénées avec le pic du Canigou en leader. Ces même Pyrénées, passent le relais aux Corbières, toisées par le pic du Bugarach et qui rejoignent la mer Méditerranée pour achever cette boucle.Nous restons là un long moment, le temps de nous imprégner de plaisir. Nous éprouvons une grande torpeur et les pires difficultés à nous relever pour reprendre notre chemin.Au loin, les ruines de la chapelle Saint-Bartlelemy de Jonquerolles ( http://histoireduroussillon.free.fr/Thematiques/Batiments/Histoire/ChapelleDeJonqueroles.php.) Pour finir en beauté ce circuit, le dolmen du "mouli del vent"( http://histoireduroussillon.free.fr/Thematiques/Batiments/Histoire/DolmenDuMoliDelVent.php ) ponctue de façon magistrale cette escapade à Belesta. Sans oublier bien sûr, avant de rentrer chez nous, de déambuler dans les ruelles de ce village qui mérite votre curiosité et la récompensera.

 

 

 

 

 

Chapelle St Barthélémy de Jonqueroles

 

Chapelle St Barthélémy de Jonqueroles

 

Chapelle St Barthélémy de Jonqueroles

 

Chapelle St Barthélémy de Jonqueroles

 

Chapelle St Barthélémy de Jonqueroles

 

lac de Caramany

 

 

dolmen du "Moli del Vent"

 

ruelle de Belesta

 

Façade de Belesta

 

Façade de Belesta

 

ruelle de Belesta

 

ruelle de Belesta

 

 

???au-dessus de la porte de l'église

 

 

Belesta

 

Chapelle St Barthélémy de Jonqueroles

 

Chapelle St Barthélémy de Jonqueroles

 

Chapelle St Barthélémy de Jonqueroles

 

Força-Réal

 

Belesta

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×