étang de canet-saint-nazaire

Image de carte

 

 

L'hiver rigoureux que nous subissons calme nos ardeurs, et nos sorties sont plus faciles et ressemblent davantage à de simples balades. Néanmoins l'intérêt qu'elles présentent et le plaisir qu'elles procurent n'est pas moindre. Aujourd'hui le littoral tout proche retient notre curiosité. Nous avons là l'occasion rêvée de diversifier nos découvertes et nous n'allons bien évidemment pas nous en priver.

Le village de pêcheurs entre Canet et Saint-Cyprien nous accueille pour démarrer ce parcours. D'emblée, nous sommes très intéressés par l'architecture typique de ces cabanes toutes de roseaux vêtues, véritables témoins de traditions locales. Elles constituent une entame réussie à notre sortie. A l'ouest la mer et son horizon immense, enflammé par un superbe lever de soleil. Au milieu de ce tableau, la départementale rectiligne qui coupe cette lagune et relie les deux stations balnéaires. A l'ouest l'étang avec en toile de fond, le mont Canigou largement coiffé de son chapeau hivernal d'une blancheur immaculée.

La faune et la flore nous présentent un aspect très différent de ce que l'on a l'habitude de voir. Toutefois cette ambiance maritime, loin de la cohue estivale nous charme et nous séduit. Le ciel parsemé de quelques nuages dispense une lumière éclatante et contraste avec les eaux boueuses et agitées de l'étang. Sans oublier les habitués des lieux, je pense en particulier aux flamands roses et aux mouettes qui en toute sécurité peuplent cette magnifique réserve naturelle.

Alors si le temps vous est compté, vous opterez peut-être pour ce rendez-vous avec un autre aspect de .notre patrimoinenotre patrimoine

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !