la "Trobada"

Ajouter une légende

 

 

thierry se restaure

chalet des "Cortalets"

 

les Cortalets

 

le pic du Canigou

 

la "trobada" c'est festif

 

 

 

 

 

ah! les escargots,humm!

 

 

 

Le Canigouhttp://histoireduroussillon.free.fr/Decouvrir/Reliefs.php, encore et toujours le Canigou, mais comment l'oublier?. Sa masse imposante et majestueuse occupe les quatre points cardinaux.Impossible de l'ignorer, sa présence occupe l'espace, domine les vallées; la plaine et s'identifie à la Catalogne, ou le contraire? capable de se métamorphoser et de s'adapter aux saisons, il quitte régulièrement ses vêtements au gré des époques et des saisons. Son omniprésence, son mystère, sa beauté ont pris une telle importance, que l'histoire et les légendes se sont accrochées à ses flancs depuis une éternité et pour toujours. La Catalogne c'est le Canigou, le Canigou c'est la Catalogne et tout le monde l'aime, le désire. Une telle introduction m'amène à vous parler quand même de la randonnée d'aujourd'hui qui est en lien direct avec cette histoire, cette tradition profondément ancrée dans notre culture. Chaque année, invariablement se déroule dans le département des Pyrénées-Orientales la fête de la Saint-Jean au mois de juin précisément et sa fameuse "trobada"

http://laureetpascal.free.fr/index.php/latrobada/latrobada Ce rendez-vous annuel est très prisé, puisque à cette occasion de nombreux volontaires font l'ascension au pic et souvent y passent une ou plusieurs nuits. L'ambiance y est conviviale et bon enfant, les échanges et les rencontres y sont favorisées par un décor sublime et à nul autre pareil. Le parking du refuge des Cortalets est pris d'assaut par les réfractaires à l'effort physique. Peu importe, la scène qui accueille ce beau monde ne crédite pas les moyens d'y parvenir...A vrai dire, je narre cette expédition mais j'avoue et j'en suis confus, ne pas en faire partie.  Seul Thierry fera l'ascension. Ces commentaires et ma connaissance de l’évènement me permettent  de le décrire avec certainement un peu d'approximation, mais...cela n'est pas grave. Quand aux photos qui relatent fidèlement cette épopée, elles sont l'oeuvre de Stéphanie Marlière. Elles sont superbes et rendent efficacement hommage à cette tradition ancestrale. J'en profite pour la remercier chaleureusement ainsi que Thierry pour leur participation. Grâce à ces clichés, nous apprécions durant ce périple, la beauté non démentie des paysages traversés et le sentiment festif qui règne près du chalet des Cortalets. La grillade y côtoie la cargolade,  les rires et les cris de joie se mélangent à la nuit étoilée, le bonheur est partagé par tous. La vraie vie c'est cela et  est bien là, au pied de notre entité. Nous aimons notre montagne sacrée et elle nous le rend bien. A l'année prochaine si la santé nous le permet...je croise les doigts pour y participer car ces instants ne sont que du bonheur.

 

 

des couleurs,encore des couleurs

 

el "burro" catala

 

 

 

 

 

 

de quel village s'agit-il?

 

 

 

 

 

on y croix

 

 

 

 

la brume s'accroche

 

 

Anthony

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

feux de camp

 

campement

Posted by Picasa

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

×